Le groupe Atoll gagne en performance avec la digitalisation de ses tableaux de bord

témoignage-groupe-atoll

 

Le groupe Atoll, gagne en performance et en rapidité d’analyse avec la digitalisation de ses tableaux de bord. La puissance de Qlik Sense, solution de Business Intelligence et Data visualisation, permet une analyse très fine pour un pilotage d’entreprise au plus juste. L’outil permet un suivit en temps réel de l’activité avec des indicateurs métiers. Et le groupe peut aujourd’hui délivrer des informations très rapidement à l’ensemble de son réseau, clients, intérimaires et collaborateurs.

« Il y a avait plein de données en désordre, la BI me met les éléments dans l’ordre,…, je m’émerveille, cet outil est un peu magique. » 

Isidore Da Silva, Directeur Général du groupe Atoll

 

Retranscription vidéo

 

Isidore Da Silva, Directeur Général :

Le groupe Atoll existe depuis 35 ans, nous sommes essentiellement implanté dans le quart sud-est de la France. C’est un groupe multimarque qui existe à travers 14 marques, 9 sociétés différentes : avec une activité généraliste dans les villes de tailles moyennes, spécialisée dans les grandes villes, des cabinets de recrutement et puis de l’intérim 3.0 avec une agence internet.

 Nous déléguons 15 000 intérimaires par an auprès de 4 000 clients, dans tous les secteurs d’activité. On a du coup des données informatiques de partout qu’on avait besoin de compiler à un seul endroit pour pouvoir les analyser et délivrer des informations à notre réseaux, nos clients et nos intérimaires.

On a utilisé Qlik Sense parce qu’il n’y a pas de limite à ce qu’on peut faire avec. Ce qui me séduit c’est le côté très ouvert. Ce qui me séduit également, c’est le transfert de technologie. La formation est dispensée par DIMO Software. On a une personne du service informatique qui travaille avec eux en permanence et acquière de la compétence. Aujourd’hui il est capable et autonome à 80-90% sur tous les projets.

Frédéric Nodin, Responsable de projet BI :

Moi je n’avais qu’une connaissance lointaine de la BI et je suis vraiment rentré dedans. C’était quelque chose qui pour moi n’était pas fiable, pas stable, complexe et qui demandait des compétences diverses et importantes. Et avec Qlik Sense, c’est la simplicité, la facilité et j’ai trouvé que c’était très intéressant.

Isidore Da Silva, Directeur Général :

On a d’abord une application à destination de nos clients. On y a inséré les indicateurs qui nous semblaient le plus pertinents comme la durée moyenne des contrats, les motifs,… . L’intérêt c’était d’aller vers un outil qui soit entièrement modulable et interactif, non pas un Power Point pour pouvoir délivrer instantanément aux clients les données qu’il souhaitait.

 La deuxième application, c’est une application à usage plutôt interne. Avec encore plus d’indicateurs elle nous permet d’avoir un suivit plus régulier de tous nos clients : client perdu/gagné, les accidents du travail, pourquoi, est-ce que c’était des jeunes, des personne plus âgées, est-ce qu’ils étaient formés/pas formés.

Ça nous permet d’aller de manière beaucoup plus profonde sur chaque indicateur. On colle plus à la réalité avec cet outil, puisqu’il est agrégé d’informations du quotidien et ça nous permet d’interagir beaucoup plus vite à destination de nos clients, nos intérimaires et nos collaborateurs.

Frédéric Nodin, Responsable de projet BI :

Ce qui est intéressant dans la transformation digitale c’est d’essayé d’associer les collègues à cette transformation pour que « ça morde » ! Qu’ils s’intéressent au produit, qu’ils voient les impacts, les enjeux qu’on peut rencontrer.

Les premiers retours c’est Wouah… ! Forcement on clique à deux trois endroits, il y a tous les chiffres qui bougent en même de temps. Ils vont vous donner une impression de fluidité et de facilité d’accès à l’information, ce qui fait que les personnes sont très surprises de retrouver tous leurs chiffres directement au même endroit de manières très accessible

Isidore Da Silva, Directeur Général : 

C’est avoir tout de manière extrêmement rangé. Il y avait plein de truc en désordre, la BI me met juste les éléments dans l’ordre. Et aujourd’hui quand je l’utilise je m’émerveille de le voir parce que c’est un peu magique… !