Témoignage Ethypharm

Ethypharm choisit la solution Qlik et DIMO Software pour piloter la performance industrielle

« La solution Qlik est une solution orientée utilisateurs métiers donc très simple à prendre en main. Désormais, nos collaborateurs créent et partagent les rapports avec plus d’autonomie en gagnant 2 jours par mois pour leur diffusion. »
Bénédicte Chemin, Responsable Etude et Développement des Systèmes d’Information
Anne Bouvy, Responsable Contrôle de gestion Industriel

logo-ethypharm-business-analytics

Qui est Ethypharm ?

Ethypharm est un laboratoire français indépendant à vocation internationale, dédié au développement de médicaments innovants dans le domaine du SNC (Système Nerveux Central) et en particulier dans le traitement de la douleur et des addictions.

Depuis sa création en 1977, Ethypharm est devenu l’un des leaders européens dans le développement et la production de formes orales à libération modifiée. Depuis les années 2000, Ethypharm s’est concentré plus particulièrement sur le traitement de la douleur et des addictions. Jusqu’il y a peu, les médicaments d’Ethypharm étaient commercialisés par de grands laboratoires pharmaceutiques. Depuis 2014, Ethypharm s’est lancé dans la commercialisation directe de certains de ses médicaments, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni ainsi qu’au Canada.

Outre ses deux sites de production en France, et un site de production en Chine, Ethypharm bénéficie d’une forte présence à l’international à travers ses 6 filiales dans le monde. En 2015, le laboratoire réalise un chiffre d’affaires de 185 millions d’euros, dont 11% sont investis en R&D et emploie 900 personnes dans le monde.

Un besoin métier à l’origine du projet

Le projet Ethypharm est né du besoin des contrôleurs de gestion de simplifier et d’améliorer le reporting de la performance financière industrielle. Jusqu’alors, ces restitutions étaient réalisées avec Excel, en compilant manuellement des données issues de l’ERP Sage X3. Ces manipulations consommatrices de temps étaient potentiellement source d’erreurs. De plus, les restitutions complexes étaient longues à obtenir.
Au-delà des enjeux liés à l’amélioration et la simplification des reportings, le projet d’Ethypharm se devait de répondre à plusieurs objectifs : valoriser financièrement les écarts de performance industrielle, sécuriser les données de reporting par la centralisation et l’historisation des informations dans un seul système, garantir la reproductibilité des méthodes de valorisation et de reporting par l’automatisation des restitutions et optimiser la qualité d’analyse de clôture mensuelle.

Le choix d’une solution adaptée aux utilisateurs métiers et d’un intégrateur expert

Après avoir rédigé un cahier des charges, la Direction des systèmes d’information et les contrôleurs de gestion d’Ethypharm ont étudié plusieurs solutions de Business Intelligence et leur choix s’est porté sur la solution Qlik. Plusieurs atouts technologiques de la solution ont fait la différence, en particulier la simplicité des interfaces avec les autres systèmes, et les temps de réponse quasi instantanés malgré un volume important de données.

« Par rapport aux outils de Business Intelligence « classiques », Qlik est une solution orientée utilisateurs métiers donc très simple à prendre en main. Désormais, nos collaborateurs peuvent créer leurs rapports avec plus d’autonomie », a déclaré Bénédicte Chemin.

De plus, le moteur de Qlik basé sur l’associativité des données apporte à Ethypharm une réelle souplesse et adaptabilité des analyses multi dimensionnelles. « Les utilisateurs n’ont pas besoin de se demander sous quel angle ils souhaitent visualiser leurs données. La solution Qlik leur permet de naviguer et d’explorer différentes dimensions (produits, périodes clients…)», a souligné Anne Bouvy.

Ethypharm a choisi DIMO Software pour l’accompagner dans ce projet. Dans la phase d’avant-vente, l’intégrateur a rassuré la Direction des systèmes d’information et les contrôleurs de gestion sur les capacités de l’outil en réalisant une maquette sur un jeu de données de la société. « Nous sommes très satisfaits de notre collaboration avec les équipes de DIMO Software car elles ont bien compris le besoin des utilisateurs. Nous avons également apprécié la très bonne communication entre les intervenants du projet, notamment lors du passage de témoin entre l’Avant-vente et la Direction de projet », a affirmé Bénédicte Chemin.

Le transfert de compétences au cœur du projet

Pour le déploiement de la solution Qlik, la Direction des systèmes d’information d’Ethypharm a créé une équipe projet composée de trois contrôleurs de gestion et de deux personnes du service informatique. Elle a privilégié une démarche de transfert de compétences car elle souhaite devenir totalement autonome dans la création d’applications.

Le plan projet d’Ethypharm s’est déroulé en deux étapes : la création de deux reportings, concernant la valorisation du stock industriel et l’analyse des marges par produit, réalisés par les consultants de DIMO Software avec l’équipe projet d’Ethypharm. Dans la seconde étape, trois autres applications dédiées à la valorisation et au suivi des stocks ont été créées par l’équipe projet seule. Un délai de 4 mois a été fixé pour chacune des phases.

« Nous sommes très satisfaits car le périmètre initial, les coûts et les délais ont été respectés. Nous avons trouvé une vraie dynamique avec les équipes de DIMO Software », a confié Bénédicte Chemin.

Eric Hebert, Ingénieur commercial de DIMO Software ajoute : « La direction de projet côté client est aussi un facteur clé du succès. Lors des phases de tests notamment, nous avons pu compter sur des utilisateurs impliqués et disponibles. »

Gain de temps et amélioration de la qualité des données

Aujourd’hui les reportings créés avec la solution Qlik sont diffusés mensuellement aux collaborateurs de la Direction financière et de la Direction Supply Chain d’Ethypharm.

Pour Ethypharm, le gain de temps est un des principaux bénéfices du projet. En effet, les contrôleurs de gestion ont gagné 2 jours et demi par mois dans la construction des états de reporting. Ils peuvent ainsi consacrer plus de temps à l’analyse. De même, le délai de mise à disposition des indicateurs pour les différents départements est passé de J+3 à J+1.

L’amélioration de la qualité des données est également une conséquence positive du projet. En effet, grâce aux analyses de Qlik Sense, les éventuelles anomalies  de données issues des systèmes sources sont mises en évidence plus facilement. « Cela nous a permis de responsabiliser les collaborateurs sur la nécessité de bien contrôler les données saisies dans l’ERP », a déclaré Anne Bouvy. « Nous envisageons de poursuivre le déploiement de cet outil dans d’autres départements de l’entreprise », a conclu Bénédicte Chemin.